Rechercher

Bilan 2017 de l’activité de ponte des tortues marines


En tant que coordinateur du Plan National d’Actions 2014-2023 en faveur des tortues marines, l’ONCFS a publié le bilan des activités de suivi des pontes des tortues marines sur le littoral guyanais pour la saison 2017. Ce document synthétise les résultats du travail fourni par 3 des membres du Réseau Tortues Marines Guyane : l’association Kwata pour les suivi des plages de l’île de Cayenne, le CNRS-IPHC et la Réserve Naturelle Amana (RNA) pour le suivi des plages à l’ouest.

La situation reste inquiétante pour la Tortue luth, dont les effectifs diminuent chaque année depuis 8 ans sur toutes les plages de l’est et l’ouest.

Elle est stable pour la Tortue verte, dont l’effectif nicheur semble constant depuis une quinzaine d’années sur les plages de la RNA (environ 600 femelles).

La situation est favorable pour la Tortue olivâtre, qui voit sa population de femelles nicheuses s’accroître depuis une quinzaine d’années sur les plages de l’île de Cayenne (près de 2 000 femelles en 2017). Toutefois, les menaces en mer et à terre demeurent pour ces 3 espèces et les efforts de conservation doivent être poursuivis.

Ces suivi sont rendus possibles grâce aux financements du programme PProToMaG (Préservation et Protection des Tortues Marines en Guyane). L’Europe s’engage en Guyane avec les fonds FEDER.


40 vues
  • facebook

© 2013 by mateo